Pages Santé

 

Phytothérapie Covid Pascale Gélis-Imbert

Sur une autre page :

Traitements précoces Covid

Kit Covid Dr Ouachée

Prévention Covid par l'ayurvéda

Lien vers l'interview de Pascale Gélis-Imbert

 

 

 

Quelles plantes et huiles essentielles ont été étudiées dans le covid ?

L'eucalyptus globulus est anti-infectueux et anti-inflammatoire. Le gingembre, les huiles essentielles anti-virales comme le Ravintsara,  le Tea Tree,  le saro ? aussi, et ces huiles essentielles ont été utilisées des fois sur un petit nombre de cas qui ne sont pas représentatifs pour valider une étude clinique,  mais ce serait intéressant de s'y pencher.

Et au-delà du covid, pour parler de la grippe, des virus hivernaux de manière générale, comment fonctionnent les huiles essentielles. Est-ce que vous pouvez nous donner des exemples.

Les huiles essentielles en général ont tendance à empêcher le virus de pénétrer dans la cellule. Le virus est un parasite cellulaire. Dès que l'on sent des symptômes, un nez qui coule, un peu fiévreux, dès que vous ressentez cela, vous prenez des huiles essentielles. Des études ont montré que les huiles essentielles empêchent la pénétration du virus dans la cellule. C'est vraiment dès les premiers symptômes qu'il faut réagir avec l'aromathérapie. Quand on est au troisième, quatrième jour, c'est peut-être un petit peu tard.

En cas de symptôme de fièvre et début de rhume, on prend quoi ?
Il y a 2 grandes familles les phénols et les aldéhydes aromatiques. En fait le duo  tue 99,5% des bactéries et éventuellement des virus. On n'a pas à se poser la question de savoir si c'est une contamination bactérienne ou virale. On prend le produit et on voit très rapidement l'effet du produit aromatique.
Pour les phénols, le grand représentant est l'HE (huile essentielle) d'origan compact, et l'HE de sarriette des montagnes. Les HE aldéhydes aromatiques : cannelle de Ceylan. Elles sont extrêmement puissantes, elles peuvent brûler la peau. On va les prendre par voie orale, je conseille souvent la capsule.

Et que peut-on faire en prévention ? il s'agit de renforcer ses défenses immunitaires...

Oui la grande plante immunostimulante est l'échinacée d'origine américaine du nord. En aromathérapie, pratiquement toutes les huiles qui ont des propriétés antivirales ou anti bactériennes ont aussi des propriétés immunostimulantes, elles travaillent pour éliminer tous les intrus qui tentent de pénétrer dans notre organisme.

En prévention, on prend une petite quantité mais sur du long terme. Par exemple prendre une capsule d'HE le matin pendant trois semaines, arrêter pendant une semaine et reprendre pendant 3 semaines sur une durée de 2 mois.
Si on commence à sentir des symptômes, on augmente la dose et on passe dans un effet curatif. En ce qui concerne l'échinacée, en phyto, c'est sous forme d'extrait hydroalcoolique, on va prendre des racines parce que c'est la partie qui a le plus d'actifs, on va prendre 10 gouttes le matin pour stimuler le système immunitaire.

 

En ce qui concerne le covid long ?

On agit sur le terrain, le système immunitaire, le système nerveux et le système hormonal. A l'entrée de l'hiver je conseille des cures de spiruline ou de chlorelle. Comme on perd des minéraux en été, ces algues permettent de redonner au corps ce dont il a besoin. Posologie : La chlorelle et la  spiruline sous forme de comprimés bio : 4 comprimés par jour le matin. Il faut regarder la posologie du fabricant mais en général c'est trop. Suivant les symptômes que l'on ressent au  niveau de la sphère ORL, je vais donner des anti-inflammatoires. Certaines personnes ressentent un gêne au niveau de la respiration. Pour éviter ces états inflammatoires, on va utiliser des HE qui agissent sur la micro-circulation : en inhalation on va penser à l'hélicryse  italienne. C'est une HE qui est assez chère donc on va en mettre très peu, et même à petite dose elle est extrêmement efficace. Par inhalation. On met une goutte dans un bol d'eau chaude et on respire la vapeur. On a aussi de l'eucalyptus citronné qui est un anti-inflammatoire et qui va aussi agir . C'est très apaisant on va aussi les calmer avec l'eucalyptus citronné. On peut prendre aussi de l'eucalyptus radié... qui est expectorant, mucolithique, anti-infectieux pour  débarrasser toute cette sphère de tout ce qui reste après un covid. Suivant la sensibilité de la personne il faut y aller doucement petit à petit.


Problème de l'odorat, fatigue

il existe un kit pour retrouver l'odorat : l'odorat box. Je n'ai pas travaillé spécialement sur l'odorat mais sur la qualité de patients qui sont fatigués, épuisés moralement, je préconise souvent un accompagnement avec des plantes adaptogènes, en général des plantes asiatiques parce que ce sont les russes et les chinois qui s'y sont beaucoup intéressés. ça s'adapte à l'organisme en cas de stress, de fatigue physique, de fatigue morale. La recherche a été faite pour doper les athlètes russes. ça a été donné à des militaires ou encore des cosmonautes. Le ginseng, la rhodiole, l'éleuthérocoque, la schisandra, ce sont les 4 grandes plantes, et les donner en cas de fatigue physique et psychique, c'est vraiment intéressant.

 

Concernant les adaptogènes, pouvez-vous nous dire comment les trouver, comment les consommer ?

Les adaptogènes : pas la peine de prendre des extraits. On prend le totum. Ce n'est pas toute la plante mais la partie qui contient les actifs. La plupart des plantes adaptogènes sont des racines, des racines de ginseng, de rhodiole, d'éleuthérocoque, et on va prendre des gélules. Ce sont des toniques, donc on les prend le matin (2 le matin et 1 à midi). Avec ça on arrive à redonner au terrain son activité par rapport à l'immunité, au système nerveux, au stress éventuel, et aussi parfois par rapport au système hormonal. Le ginseng peut stimuler la croissance tumorale des cancers hormonodépendants (par exemple du sein ou du corps de l’utérus).

Son usage est donc déconseillé en présence de ces cancers, et il est contrindiqué aux personnes ayant des antécédents personnels ou familiaux de ce cancer. Donc si on ne veut pas prendre de ginseng on va se tourner vers la rhodiole.