La fatigue

Aliments protecteurs : boudin noir (fer), viande rouge (fer), céréales complètes( glucides et vit. B6), abats (vit. B6), fruits rouges (vit. C), herbes aromatiques comme persil (vit. C), oléagineux comme noix (magnésium), eaux minérales riches en mg (Hépar, Contrex), poissons gras comme saumon, hareng,...(oméga 3), thé et café (caféine) uniquement pour un effet immédiat.

Super-aliments : spiruline (fer), jus de citron (détox foie), miel (antiseptique et anti-fatigue), hydrolat de fleur d'oranger (apaisant).

Micronutrition, phytothérapie, aromathérapie :

Fatigue générale : mag marin (900 mg/j), vit. B6 (5 mg/j), huile essen. de pin sylvestre (1 gtte sur la face interne de chaque poignet, les respirer longuement.).

Fatigue mentale: rhodiole (400 mg/j), ginseng (500 mg/j), huile essen. de thym à thujanol ( 3 gttes sur la face interne de poignets, les respirer longuement).

Fatigue physique : camu (600 mg/j), Jus d'argousier (1 c. à s. le matin et le midi).

Les troubles psychologiques

Aliments anti-déprime : boudin noir et viande rouge (fer vit. B12), céréales complètes (glucides complexes et vit. B6), abats (vit. B6, B9 et B12). crustacés (vit. B12), poissons gras (oméga 3, vit. D), graines de lin (oméga 3), oléagineux (vit. B9, om. 3), fromage de chèvre (vit. B9), légumineuse (vit. B9), fruits légumes verts aliments fermentés ( flore intestinale).

Super-aliments : safran (sérotonine), curcuma (anti-inflammatoire), cacao (vit.B et mag), avocat ( vit.B, précurseurs dopamine et noradrénaline).

Micronutrition, phytothérapie, aromathérapie :

Déprime ou dépression : millepertuis (500 mg/j), rhodiole (400 mg/j), actée à grappe noire (500 mg/j), huile essen. de Néroli (fleur d'oranger (1 gtte sur le plexus solaire), huile essen. de lavande officinale (2 gttes sur le plexus solaire).

En cas d'anxiété : griffonia (300 mg/j), magnésium (900 mg.j), vit.B6 (1,4 mg/j), huile essen. de camomille romaine (2 gttes sur la face interne de chaque poignet, les respirer longuement).

Troubles de l'humeur, irritabilité : passiflore (300 mg/j), valériane (120 mg/j), huile essen. de petit grain bigaradier (2 gttessur le plexus solaire), huile essen. de marjolaine des jardins (2 gttes sur le plexus solaire).

Troubles neurologiques

Aliments protecteurs : poissons gras (oméga 3,coenzyme Q10, vit.B12, vit. D), graines de lin (oméga 3), moules (fer, protéines, zinc), viande rouge (fer, protéines, coenzyme Q10), viande de porc (coenyme Q10),  céréales complètes (glucides complexes et vit. B6), fromage (tyrosine), fruits rouges (vit.C, antioxydants, oléagineux (magnésium, acides gras mono et poly-insaturés), produits laitiers (tryptophane : précurseur de la sérotonine).

Super-aliments : spiruline (fer, protéines, vit.B), myrtilles (anthocyanes; augmentent le niveau de BDNF qui regénère le cerveau, améliore la mémoire, la "souplesse neuronale, curcuma (anti-inflammatoire protégeant les om.3 du cerveau), tomate (lycopène: protecteur neuronal), raisin (resvératrol qui réduit les symptômes de la mal. d'Alzheimer).

​Micronutrition, phytothérapie :

Favoriser la concentration et la mémoire : huperzine (100mcg/j), zinc (15 mg/j), sélénium (110 mcg/j, extrait sec de bacopa (300 mg/j), extrait de ginkgo biloba (600 mg/j.

Prévenir la dégénérescence cérébrale : DHA (forme d'om.3) (250 mg/j), extrait de curcuma  (200 mg/j), vit.D3 (2000 UI /j).

Développer les fonctions cognitives : fer (14 mg/j), zinc (10 mg /j), vit.D3 (2000 UI/j), extrait de griffonia (500 mg/j).

Aromathérapie

Favoriser la concentration, la mémorisation, la cognition et la fonction cérébrale:

huile essen. de citron (6 gttes pendant 10/12 mn, 3 fois/j) ou par voie orale (1gtte dans 1/2 c.àc. de miel, 2 f/j maxi),

huile essen. d'encens Oliban en inhalation (2 gttes sur un mouchoir à respirer 3f/j, une dizaine de respirations profondes) ou en application cutanée...

huile essen. de romarin à cinéole (verser 2 gttes sur la face interne de chaque poignet ou sur un mouchoir et respirer profondément pendant plusieurs minutes, 3 ou 4 f/j). Si l'angoisse prend le pas sur sur la fatigue mentale, remplacer par du romarin à verbénone. Si vous l'utilisez chaque jour, diluez-la comme celle d'encens.

Troubles cardiovasculaires

Aliments protecteurs : poissons gras (oméga 3,coenzyme Q10, vit.B12, vit. D, iode), avocats (om.3 et 9), viande rouge (fer, protéines, coenzyme Q10, vit.B12), légumes secs comme lentilles, haricots blancs rouges, fèves (fibres, protéines végétales, glucide à IG bas, vit.B , fruits rouges (vit.C, antioxydants, fibres), oléagineux comme noix (magnésium, acides gras mono et poly-insaturés, coenzyme Q10 ), huiles végétales (acides gras mono et poly-insaturés), légumes à feuilles vertes (fibres, vit.C et B9), épices comme cannelle, curcuma, cumin (anti-oxydants, permettent de réduire la teneur en sel des plats), coquillages : praire, bigorneau, huître (iode, vit.B12).

Super-aliments : ail noir (riche en SAC puissant protecteur cardiaque, raisin (resvératrol qui s'oppose à l'oxydation du cholestérol), curcuma (réduit la pression artérielle notamment ches les femmes ménopausées ainsi que l'inflammation des cellules graisseuses), thé vert (ses catéchines agissent comme protecteur cardiaque et métabolique).

​Micronutrition, phytothérapie :

Pour réduire les palpitations : magnésium (300 mg/j), aubépine (400 mg/j), valériane (500 mg/j)

Pour soutenir la fonction cardiaque : aubépine (800 mg/j), cassis (200 mg/j),

Pour faire baisser l'hypertension artérielle : olivier (8020 mg/j), mélisse (600 mg/j)

Pour réduire le taux de cholestérol : levure de riz rouge (500 mg/j), lécithine de soja (50 mg/j)

Aromathérapie

Pour prévenir les arythmies et l'hypertension : huile essen. de'Ylang-ylang (appliquer 3 ou 4 gttes sur la zone du coeur).

Pour lutter contre l'artériosclérose : huile essen. de cèdre de l'Atlas ( mélanger 2 à 3 gttes avec 7gttes d'huile végétale d'arnica, masser les zones de mauvaise circulation avec le mélange en suivant la circulation artérielle).

Pour réduire le cholestérol : huile essen. d'ail (1 oléocapsule à chaque repas , matin, midi et soir pendant 10 jours).

Troubles respiratoires et pulmonaires

Aliments protecteurs : pomme (fibres, anti-oxydants, vit.A, C et E), tomate (lycopène, fibres), ail et oignon (souffre, composés antibactériens, antioxydants), poissons gras (oméga 3,coenzyme Q10, vit.B12, vit. D, iode), banane(potassium, fibres), potimarron (bêtacarotène, vit.E,C, anti-inflammatoire), betterave (nitrate, magnésium, potassium,vit.C, caroténoïdes, fibres), fruits rouges (anthocyanines, vit.C, fibres). édamame (isoflavones), coquillages (zinc, sélénium, vit.B, cuivre, iode).

Super-aliments : gingembre (aide à réduire l'inflammation pulmonaire et agit comme antibactérien et antiviral, curcuma (puissant anti-inflammatoire), piment de Cayenne (vasodilatateur et diminue l'irritation des muqueuses des voies respiratoires), thé vert (son gallate d'épigallocatéchine est bronchodilatateur), cacao (sa théobromine aide à détendre les voies respiratoires).

Micronutrition, phytothérapie :

Pour soutenir l'immunité pulmonaire : propolis (sirop 3 càs/j), ferments lactiques (au moins 5 milliards de bactéries - au moins 10 souches différentes / j), vit.D 2000 UI : 5 gttes/j).

Pour nettoyer les bronches: huile de haarlem (2 caps/j), oméga 3 (EPA + DHA : 1 g/j), marrube blanc (600 mg/j), ferments lactiques (au moins 5 milliards de bactéries).

Pour améliorer la muqueuse bronchique : citrate de zinc (20 mg/j), oméga 3 (EPA + DHA : 1 g/j),boswellia serrata (600 mg/j), vit.E (400 UI /j).

Aromathérapie

Pour soutenir l'immunité pulmonaire : huile essen. de thym à linalol (3 gttes à diluer dans du miel, 3f/j.

Pour nettoyer les bronches : huile essen. d'eucalyptus globuleux (3 gttes), huile essen. de ravintsara (3 gttes).

Diluer les deux huiles dans 6 gttes d'HV d'amande douce et masser la poitrine avec le mélange 2 à 3f/j).

Pour décongestionner les voies respiratoires :huile essen. de pin sylvestre (en inhalation dans un bol d'eau très chaude, en respiration sur un mouchoir ou en diffusion atmosphérique pure ou mélange à diffuser).

Les troubles de l'odorat et du goût

Aliments protecteurs : coquillages et crustacés (zinc, sélénium, vit.B12, cuivre, iode), abats (zinc, fer, protéine, vit.B12, A, cuivre), noix et graines (zinc, acides gras poly-insaturés, protéines végétales, fibres cuivre), carotte (vit.A, fibres), potiron (vit.A, fibres), maquereau (vit.B12, protéines, om.3, Coenzyme Q10), chou de Bruxelles (acide alphalipoïque, fibres, vit.K), petit pois (acide alphalipoïque, fibres, protéines végétales, fer), viande rouge (zinc, vit.B12, acide alphalipoïque, protéines, fer), chocolat noir 70% de cacao et plus (cuivre, magnésium, théobromine).

Super-aliments : menthe poivrée( son menthol sollicite les récepteurs de l'odorat), curcuma (sa curcumine agit comme un puissant anti-inflammatoire), café ( ses arômes stimulent les récepteurs olfactifs), clou de girofle (son eugénol agit en tant qu'antibactérien et antiseptique).

Micronutrition, phytothérapie :

Pour soutenir l'immunité des voies aéropharingées : propolis (sirop 3 càs / j), ferments lactiques (au moins 5 milliards de bactéries - au moins 10 souches différentes / j), vit.D 2000UI (5gttes/j).

Pour rétablir les muqueuses du nez et de la gorge : cuivre-or-argent (concentration : argent colloïdal 12 mg/ litre, cuivre 3 mg / litre, or colloïdal 0,3 mg / litre) : 15 ml, 2 f/j, soufre (méthyl sulfonyl méthane) : 1,6 g  / j ( en 2 prises).

Aromathérapie : citron (citronnelle), clous de girofle (eugénol), rose (phényléthanol), eucalyptus (eucalyptol). Doser à 2% (20 gttes dans 50 ml d'eau). Sentez-les à l'aveugle, 2 f/j pendant 12 semaines.

Les troubles digestifs

Aliments protecteurs : laitages (bonnes bactéries, protéines, calcium.), céréales complètes (fibres, glucides complexes), légumineuses : (fibres, glucides complexes, protéines végétales), oléagineux (phosphore, om.3, fibres, protéines végétales), banane (potassium, fibres, glucides complexes et simples), artichaut (cynarine, silymarine, fibres, potassium), pomme (fibres, antioxydants, vit.A, C et E), épinards (bétaïne, fibres, vit.B9 et B12), betterave (fibres, vit.C, antioxydants), pamplemousse (naringine, auraptène, vit.C, fibres).

Superaliments : gingembre et curcuma ( le gingérol du gingembre agit comme gastro-protecteur, et la curcumine du curcuma est un puissant anti-inflammatoire), menthe (antiseptique, antispasmodique, et apaisant sur la sphère digestive), eaux minérales riches en bicarbonates (Vichy Célestin ou St-Yorre : ils atténuent l'acidité de l'estomac), aliments fermentés (kimchi et kéfir : leurs probotiques permettent le développement du microbiote), huile de cumin noir (sa nigeline facilite la digestion).

Micronutrition et phytothérapie :

Pour réguler le transit intestinal : ferments lactiques (au moins 5 milliards de bactéries au moins dic souches différentes / j), son d'avoine (2 càc /j), psyllium (1g/j).

Pour réduire les ballonnements : L-glutamine (500 mg/j), charbon activé (600 mg après le déj + 600 mg après le dîner).

Pour optimiser l'élimination hépatique : desmodium (extrait aqueux 3 g/j), extrait de feuilels d'artichaut de Laon (200 mg.j), racine de radis noir (300 mg/j), extrait de charbon-marie (100 mg/j).

Aromathérapie :

Pour réguler le transit intestinal : huile essen. de gingembre (3 ml), huile essen. de basilic exotique (2 ml). Diluer les 2 gttes du mélange dans un peu de miel ou d'huile d'olive et avaler matin et soir.

Pour réduire les ballonnements : huile essen. de cumin (1 ml), huile essen. de menthe poivrée (1 ml), huile essen. de cardamome (1 ml), huile essen. de calophylle (7 ml). Masser le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre avec quelques gttes du mélange. Renouveler l'opération 1 à 2f/j si nécessaire.

Pour optimiser l'élimination hépatique : huile essen. d'aneth (1 gtte), huile essen. de romarin à verbénone (1 gtte). Déposer les 2 gttes sur un comprimé neutre ou 1/2 càc d'HV d'olive et avaler 2 à 3f/j.

Les douleurs musculaires, tendineuses ou articulaires

Les aliments protecteurs : crustacés (glucosamine, zinc, sélénium, vit.B12, cuivre, iode), poissons gras (vit.B12, protéines, om.3, coenzymz Q10), pain complet (silicium, fibres, glucides complexes à IG bas), ail, oignon, échalote (soufre, fibres), noix et graines (zinc, om.3, protéines végétales, fibres, cuivre, magnesium), persil (vit.C, fibres), crucifères (acide alphalipoïque, fibres, vit.K soufre), kiwi (vit.C, fibres, antioxydants), légumineuses (magnésium, fibres, lucides, complexes àIG bas, protéines végétales), viande rouge (zinc, vit.B12, acide alphalipoïque; protéines, fer, coenzymz Q10).

Superaliments : spiruline ( antioxydants, anti-inflammatoire, combat le stress oxydatif et favorise la récupération physique et musculaire grâce à sa richesse en fer, en phycocyanine et en antioxydants de qualité), curcuma (puissant anti-inflammatoire), huile de lin (sa teneur en om.3 protège les articulations), piment (sa capsaïne a un effet analgésique qui se rapproche de celui des anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Micronutrition et phytothérapie :

Contre les douleurs musculaires : créatine (500 mg/j), potassium (300 mg/j), magnésium (300 mg/j), cuivre(1 mg/j).

Contre les douleurs articulaires : harpagophytum (1,8 g/j), glucosamine (1,5 g/j), chondroïtine (1,3 g/j), vit.D, 2000 UI (5gttes/j).

Aromathérapie :

Contre les douleurs musculaires: huile essen. d'eucalyptus citronné 2 gttes, huile essen. de gaulthérie couchée 2gttes,macérat huileux d'arnica 5 gttes. Réaliser le mélange dans le creux de la main. Appliquer en massage sur les zones concernées. Répéter 2 à 4f/j.

Contre les douleurs articulaires :  huile essen. de menthe des champs 2 gttes , huile essen. de romarin à verbénone 2 gttes, huile essen. de lemongrass 5 gttes. Réaliser le mélange dans le creux de la main. Appliquer en massage sur les zones concernées. Répéter 2 à 4f/j.

Les troubles cutanés

Les aliments protecteurs : poissons gras (vit.B12, protéines, om.3, coenzyme Q10, vit.A et B6), viande blanche (zinc, vit.B12, B6, acide alphalipoïque, protéines, fer, protéines, fer, coenzyme Q10), oeufs (vit.a, protéines), crustacés (glucosamine, zinc, sélénium, vit.B12, cuivre, iode), fruits et légumes rouge orangé (bêtacarotène : précurseur de la vit.A, fibres, vit.C), céréales complètes (vit. B1, fibres , glucides complexes), persil (vit.C, fibres), kiwi (vit.C, fibres, antioxydants), légumineuses ( fibres, glucides complexes, protéines végétales), oléagineux (vit.E, phosphore, om.3, fibres, protéines végétales).

​Superaliments : curcuma (puissant anti-inflammatoire), aliments fermentés : kimchi et kéfir (probiotiques et prébiotiques excellents pour le microbiote et donc pour la peau), aloe vera (sa barbaloïne est un antiseptique cutané), eaux minérales riches en magnésium et en bicarbonates : Vichy Célestin ou St-Yorre (ces minérux sont une détox hépatique permettant d'avoir un teint clair).

Micronutrition et phytothérapie : collagène marin (1,5 g/j), spiruline (450 mg/j), acide hyaluronique végétal (120 mg/j), zinc (15 mg/j).

Aromathérapie :

En cas d'engelure : Dans un flacon en verre de 200 ml muni d'un compte-gouttes, mélanger : hu. ess. de laurier noble 50 gttes, hu. ess. de lavande officinale 50 gttes, hu. ess. de thym à thymol 80 gttes, hu. ess. de ciste ladanifère 80 gttes, hu. ess. d'amande douce qsp 200 ml. Appliquer quelques gouttes du mélange sur les zones atteintes 2 ou 3 fois par jour jusqu'à amélioration complète.

En cas de démangeaison : Dans un flacon poudreur de 100 g, mélanger : hu. ess. de camomille allemande 0,5 ml, hu. ess. de lavande aspic 1 ml, hu. ess. d'eucalyptus citronné 1 ml, hu. ess. de menthe poivrée 1 ml, talc ou argile verte qsp 100 g. Appliquer localement 2 ou 3 fois par jour jusqu'à amélioration complète.

En cas de dermite séborrhéique : hu. ess. de géranium rosat 1 g, hu. ess. d'eucalyptus mentholé 1g, hu. ess. de palmarosa 1g, hu. ess. de tea tree 1g, baume de copahu 1g, hu. végétale de jojoba 1g, gel d'aloe vera 44g.  Appliquer généreusement sur les zones à traiter (peau ou cuir chevelu au moins 2 ou 3 fois par jour.

En cas de couperose ou de rosacée : Dans un flacon en verre de 30 ml muni d'un compte-gouttes, mélanger : hu. ess. d'hélichryse italienne 10 gttes, hu. ess. de  ciste ladanifère 10 gttes, hu. ess. de cyprès de Provence 10 gttes, hu. ess. de camomille allemande 10 gttes, hu. végétale de calophyle inophyle 10 ml, macérat huileux de calendula qsp 30 ml. Appliquer quelques gouttes du mélange sur les zones concernées, matin et soir.

Les troubles du sommeil

​Les aliments protecteurs : pâtes blanches riz blanc, semoule (glucides à index glycémique élevé pour favoriser la production de trytophane, acide aminé précurseur de la sérotonine, vit.B6), poissons gras (tryptophane, om.3, protéines, vit. B12 et D), oléagineux (magnésium, tryptophane), graines de sésame (tryptophane, magnésium), yaourt, fromage blanc, petit-suisse (tryptophane, calcium, protéines maigres, potassium), légumes à feuilles vertes (magnésium, calcium, vit.B6 et B9), laitue (lactusine, vit.B9), banane (potassium, glucides à index glycémique élevé), pomme (brome, acide malique, potassium, vit.B), chocolat noir (tryptophane, magnésium qui favorise la production d'endomorphine), miel de fleur d'oranger (apaisant, favorise le sommeil), vanille(supercalmante, antistress).

​Superaliments : camomille en infusion (verts apaisantes), huile de CBD (riche en cannabiol), safran (riche en safranal), hydrolat de fleur d'oranger (apaisant).

Micronutrition et phytothérapie : Pour lutter contre l'insomnie : mélatonine (2 mg/j le soir), mélisse (200 mg/j le soir),  valériane (150 mg/j le soir), passiflore (100 mg/j le soir), magnésium (200 mg/j le soir).

Aromathérapie :

En cas d'insomnie : Dans le creux de la main, mélanger : HE de lavande officinale 3 gttes, huile végétale de noyau d'abricot 3 gttes. Appliquer le mélange sur la face interne des poignets et le plexus solaire, puis respirer profondément en approchant les poignets du nez. Prenez 5 respirtations profondes.

En cas de réveils nocturnes et de cauchemars : Dans un flacon en verre muni d'un  compte gouttes, mélanger : HE d'angelique archangélique35 gttes, HE de camomille romaine 35 gttes, HE de marjolaine à coquille 35 gttes, huile végétale de noyau d'abricot 7 ml.  Le soir, au moment du coucher, appliquer le mélange sur la face interne des poignets et prendre plusieurs respiration profondes en approchant les poignets du nez. Appliquer également 2 à 3 gttes du mélange sur le plexus solaire.

​Ces informations succinctes sont tirées du livre "Soulager le Covid-long", de Raphaël Gruman, nutritionniste, Alex Brunet Hamadi, coach sportif, aux éditions Leduc. SI elles vous plaisent, vous trouverez les informations complètes et expliquées sur le livre (broché 18,90€).