Pages Santé

 

Covid - Remèdes psychologiques David Gosselin


Sur une autre page :

Remèdes psychologiques Bilheran

Remèdes spirituels

Lien vers l'article "Comment gagner la bataille de l'Esprit face aux techniques..."

 

Résumé du club OMPH: Le conditionnement de l'esprit par la propagande est axé sur la distinction cruciale entre les « processus réflectifs » et les « processus automatiques ». Le discours de propagande est élaboré pour que le public demeure dans un processus automatique sans jamais s'engager dans un processus de réflexion.

Extraits de l'article de David Gosselin

David B. Gosselin est un poète, traducteur et linguiste basé à Montréal. Il est le fondateur du site de poésie The Chained Muse et du podcast New Lyre. Son nouveau recueil de poèmes s'intitule Modern Dreams.

 

Dans le monde occidental, ces deux dernières années ont vu l'aboutissement d'un effort de près d'un siècle dans le perfectionnement des techniques d'ingénierie sociale et de guerre psychologique. Certains observateurs ont remarqué qu'une partie importante de la population semble être aujourd'hui sous l'emprise d'un sortilège. Ils sont peut-être plus proches de la vérité qu'ils ne le pensent.

La programmation neurolinguistique (PNL)

La programmation neurolinguistique (PNL) est l'une des techniques les plus utilisées dans la lutte contre la soi-disant pandémie de Covid-19. La PNL comprend l'idée de « recadrer » la perception que les gens ont de la réalité en changeant le contexte dans lequel diverses situations ou réalités sont perçues par les individus. Il est intéressant de noter que le premier livre sur la PNL, The Structure of Magic, comprend des chapitres tels que « Devenir un apprenti sorcier » et « L'incantation finale ».

Les techniques de « recadrage » figurent en bonne place sous la forme du modèle « contextuel » de changement de comportement. Aujourd'hui, nous observons leur application dans pratiquement tous les secteurs de l'élaboration des politiques publiques.

« Le modèle proposé du changement de comportement se concentre sur les processus plus automatiques de jugement et d'influence — la tendance à agir sur la base d'informations très limitées. Ce modèle déplace l'attention des faits et des informations vers la modification du contexte dans lequel les gens agissent. On pourrait appeler cela le modèle "contextuel" du changement de comportement. Le modèle contextuel reconnaît que les gens sont parfois apparemment irrationnels et incohérents dans leurs choix, souvent parce qu'ils sont influencés par des facteurs environnants. Par conséquent, ce modèle se concentre davantage sur "le changement de comportement sans pour autant changer les esprits". Cette approche a suscité un intérêt plutôt limité de la part des chercheurs et des responsables politiques. »

« Changer les comportements sans changer les esprits » est à bien des égards similaire aux techniques de « recadrage » de la PNL. Compte tenu de son importance et de son potentiel d'utilisation future, il convient d'ajouter quelques mots sur la nature de la PNL.
 

La structure de la « Magie »

Les praticiens de la PNL soulignent qu'aucun d'entre nous n'interagit directement avec le monde réel, mais qu'il le fait plutôt en fonction des modèles que nous avons nous-mêmes développés pour cartographier le monde. Autrement dit, notre expérience réelle du monde et les modèles ou cartes que nous créons sur la base de cette expérience sont différents pour chacun des individus. À partir de là, les auteurs énumèrent trois façons fondamentales dont les gens peuvent déformer leurs propres cartes de la réalité : les suppressions, les déformations et les généralisations.

Pour donner un exemple pratique des effets potentiels, on peut changer le cadre de référence par rapport au temps : une personne à qui l'on dit qu'elle a une heure pour rédiger un document aura probablement une réponse très différente de celle qu'elle aurait si on lui dit qu'elle a une semaine pour rédiger le même document. Le temps devient un cadre de référence critique.

Grâce à ces techniques ou « incantations » de base de la PNL, les patients acquièrent de nouvelles possibilités leur permettant de recadrer leur expérience. Cependant, ce « recadrage » du monde selon des modèles linguistiques alternatifs signifie également que leurs pensées et leurs comportements peuvent être modifiés, pour le meilleur ou pour le pire. La nature intrinsèquement neutre des techniques de « recadrage » peut s'avérer plus ou moins exacte, voire complètement fausse, selon la façon dont on « recadre » leur perception de la réalité.

 

Un exemple pertinent serait les récents slogans relatifs au Covid-19 comme « Restez chez vous. Sauvez des vies. ». L'énoncé présente ce qui, en termes de PNL, pourrait être considéré comme des « suppressions » ou simplement des « généralisations ». Par exemple, si l'on essaie d'inverser ou d'explorer l'affirmation « Restez chez vous. Sauvez des vies. » et toutes ses possibilités, on découvre que le slogan n'a qu'une seule alternative : « Quittez votre domicile et vous tuerez des gens. »... Selon le modèle « Rester à la maison. Sauver des vies. », on peut effectivement tuer des personnes simplement en choisissant de quitter son domicile.


Recadrer tous les jours des scénarios de base afin de susciter une réaction de peur maximale avec une précision quasi scientifique n'est en rien le fruit du hasard. Les ingénieurs sociaux savent qu'en formulant les questions d'une certaine manière, de façon à cibler directement les « motivations automatiques », les mécanismes évolutifs de base peuvent être activés et utilisés comme des armes.

Augmentation de la menace et du danger personnels liés au Covid-19

Elle devait être augmentée afin d'accroître le niveau de conformité aux mesures de distanciation sociale qui lui sont associées.

« Perception de la menace : Un nombre important de personnes ne se sentent toujours pas suffisamment menacées personnellement ; il se peut qu'elles soient rassurées par le faible taux de mortalité dans leur groupe démographique, bien que les niveaux d'inquiétude puissent augmenter. À Hong Kong, on a constaté qu'une bonne compréhension du risque était positivement associée à l'adoption de mesures de distanciation sociale anti-Covid-19 . Il faut augmenter le niveau perçu de menace personnelle chez ceux qui ne se sentent pas concernés, en utilisant des messages émotionnels percutants. Pour être efficace, ce message doit également responsabiliser les gens en leur indiquant clairement les actions qu'ils peuvent entreprendre pour réduire la menace.

En Australie, en Grande-Bretagne, au Canada, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis,  le Behavioural Insights Team (BIT) semble être l'une des structures les plus importantes et les plus efficaces de ce réseau dédié à la guerre psychologique ; sous couvert d'élaborer des messages efficaces en rapport avec le Covid-19, il œuvre en fait à façonner les politiques publiques en utilisant les « connaissances comportementales » issues de MindSpace.

À noter que ces mêmes pays formant les Five Eyes instituent des politiques de confinement insensées, notamment le Canada, la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Le succès relatif dans l'acceptation populaire de ces politiques peut être partiellement attribué aux principes énoncés par le Behavioural Insights Team.

Plongée dans MindSpace

L'objectif principal de MindSpace est centré sur la distinction cruciale entre les « processus réflectifs » et les « processus automatiques » :

Les deux systèmes ont des capacités différentes : l'esprit de réflexion possède une capacité limitée, mais offre une analyse plus systématique et plus « profonde ». L'esprit automatique traite de nombreuses choses séparément, simultanément et souvent inconsciemment, mais il est plus « superficiel » : il prend des raccourcis et possède des préjugés bien ancrés. Comme l'explique une source universitaire, « une fois déclenchés par des éléments de l'environnement, [ces] processus automatiques préconscients se déroulent jusqu'à leur terme sans aucun contrôle conscient. "

 

L'apparition soudaine d'un danger existentiel ou le fait que quelqu'un menace nos enfants sont des exemples de déclencheurs de nos processus automatiques et de nos motivations : notre corps et notre esprit sont câblés pour réagir ; notre adrénaline monte en flèche ; les réactions de lutte ou de fuite se déclenchent, que nous le voulions ou pas. En outre, que la menace perçue soit réelle ou pas, la perception d'une telle menace a essentiellement le même effet sur nos mécanismes intégrés et nos « processus automatiques ».

 

Ainsi, aujourd'hui, on pense qu'en « recadrant » la réalité et les récits par lesquels les gens vivent leur vie, c'est-à-dire le « modèle contextuel », et en « poussant » les gens du point de vue de diverses idées comportementales trouvées dans MindSpace, y compris les naturels « défaillances », « normes », « signaux », « amorçages » — qui ciblent tous les processus automatiques — on peut « pousser » les gens à faire des choix qu'ils ne feraient pas autrement. De plus, comme les comportements et les pensées seront modifiés « de manière subreptice », c'est-à-dire en utilisant des motivations automatiques, on pense que même si les gens savent que leurs idées ont changé, ils ne seront pas nécessairement capables de savoir comment ou pourquoi."

 

La Behavioural Insights Team : « pousser les populations » vers un nouveau monde meilleur»

La Behavioural Insights Team semble être l'un des maillons les plus efficaces de ce réseau de guerre psychologique. Son site Internet indique qu'elle dispose de bureaux dans l'ensemble des pays du Five Eyes, ainsi qu'en France.

Connu sous le nom de « Unité nudge », elle a ouvert la voie à la « théorie du coup de pouce » comme moyen de modifier le comportement des citoyens afin de mettre en œuvre des politiques économiques, publiques, environnementales et sanitaires. Comme nous l'avons vu, le nudging consiste à reconnaître certaines dispositions « défaillantes » chez les citoyens et, en fonction de diverses spécifications, à « recadrer » le contexte des choix qui sont perçus par ces mêmes citoyens. De par leur nature même, ces techniques font appel à la programmation neurolinguistique, qui utilise des « ancrages » et des « signaux », des « amorçages » et des « recadrages ». Ces techniques ont toutes été affinées après des décennies de recherche, de sorte qu'un citoyen ignorant, bombardé d'une panoplie de techniques destinées à déclencher ses motivations automatiques, devrait à peine être capable de reconnaître comment ces opérations sont déployées dans de vastes régions du monde. Et pourtant, c'est exactement ce à quoi s'emploient des équipes comme la Behavioural Insights Team.

Prenons par exemple l'étude de la Behavioural Insights Team intitulée « Quatre messages qui peuvent accroître l'adoption des vaccins Covid-19 » publiée le 15 mars 2021. Le message le plus efficace pour augmenter l'adoption de la vaccination était « protéger les êtres chers » :

Message 1

Aider les êtres qui vous sont chers a fait appel au désir des gens de protéger et de soutenir leurs amis et leur famille. Il a fait comprendre que le fait de se vacciner soi-même peut aider ses proches, tout en veillant à ne pas exagérer le pouvoir du vaccin de réduire ou d'éliminer la transmission.

"Les êtres qui vous sont chers ont besoin de vous. Faites-vous vacciner contre le Covid-19 pour être sûr d'être là pour eux."

Après avoir étudié les conclusions de MindSpace sur les « motivations automatiques », le message le plus important n'est pas surprenant : si une personne est confrontée au choix de « protéger ses proches » d'une menace existentielle — qu'elle soit réelle ou perçue — la décision est automatique.

En examinant chacun des quatre messages, le lecteur doit tenir compte du fait qu'aucun d'entre eux ne nécessite un processus de réflexion sérieux ou une évaluation consciente. Même l'utilisation de formulations telles que « selon la plupart des experts » ou « la recherche montre » ne sont pas des déclarations scientifiques, mais des appels à la pensée collective.

Message 2

Approuvé par les professionnels de la santé utilise la crédibilité et l'autorité des professionnels de la santé en tant que messagers de confiance. Le message insistait sur le fait que la plupart des gens ont démontré leur confiance dans le vaccin en le prenant eux-mêmes.
"Les médecins et les infirmières ont décidé de se faire vacciner contre le Covid-19. Ils vous recommandent maintenant d'en faire autant. Parlez avec votre médecin pour mieux comprendre en quoi ce vaccin est bon pour vous."

Message 4

Traduction : 4 — Testé sur des milliers de personnes a permis d'instaurer la confiance dans le processus de développement du vaccin, sans s'embarrasser de détails trop techniques ou de jargon médical. Le message intègre des aspects de « preuve sociale » en indiquant que des millions de personnes ont déjà pris le vaccin en toute sécurité.
" Le vaccin Covid-19 a été testé auprès de 70 000 personnes. Aujourd'hui, plus de 14 millions de personnes l'ont reçu. Lorsque ce sera votre tour, vous serez certain qu'il est sans danger et efficace. "
 

Aucun de ces messages ne fait appel à l'esprit critique. En fait, ils les découragent. Ils sont spécifiquement conçus pour contourner les processus conscients et s'adresser directement aux « processus automatiques ».

Rompre le sortilège

Comme l'ont mentionné les auteurs de MindSpace, les processus automatiques peuvent continuer à fonctionner sans entrave et sans aucune surveillance de la part du moi conscient, et ce jusqu'à complète assimilation. Dans le cas d'une gestion de crise en constante évolution et de l'organisation de la société autour de la « pandénomique », ceux qui se contentent d'attendre que le sortilège se dissipe risquent d'être déçus et de s'enfoncer dans des crises bien au-delà du contrôle d'un apprenti sorcier du XXIe siècle.

 

La clé pour rompre le sortilège est de le nommer. Une fois qu'un nom est mis sur ces « structures », elles sont contraintes de quitter les processus automatiques et de pénétrer dans les processus conscients, ce qui affaiblit de manière intrinsèque la vitesse à laquelle les programmes nous font agir sur la base d'informations très limitées. Les pensées inconscientes — les « structures profondes » — sont mises en évidence par d'autres processus analytiques — ce qui a pour effet d'enrayer le processus. Soudain, la « magie » n'opère plus. Le processus de pilotage automatique, lisse et bien huilé, sans réflexion, s'arrête net.