Pages Réflexions

Le transhumanisme

Sur une autre page :

Système mondial

 

Lien vers Transhumanisme ce que vous devez savoir

 

 

Le transhumanisme est un mouvement qui prétend soutenir l'utilisation de toutes les formes de technologie pour améliorer les êtres humains. Il est amoureusement appelé Humain + ou H+ par les adeptes du culte. H+ est aussi un magazine consacré au transhumanisme. C'est bien plus qu'une simple bande de techno... inoffensifs  et malavisés rêvant de films de science fiction et de fabrication de robots. Il s'agit d'un mouvement bien organisé et bien financé qui est extrêmement concentré sur la subversion et le remplacement de chaque aspect de ce que nous sommes en tant qu'êtres humains, y compris notre biologie physique, l'individualité de notre esprit, et le but de notre vie ainsi que le remplacement de toutes les religions existantes ainsi que des croyances spirituelles par cette nouvelle religion qui leur est propre et qui en fait n'est pas nouvelle du tout.


Le terme de transhumanisme n'est pas récent. Il a été inventé par le biologiste Julian Huxley en 1957 qu'il définissait comme l'homme reste l'homme mais se transforme en créant de nouvelles possibilités de par sa nature et pour celle-ci. Julian Huxley était le frère de Aldous Huxley, auteur du livre "Le meilleur des mondes" qui est une vision d'avenir que beaucoup de gens considère comme le nouvel ordre mondial.


Les transhumanistes croient qu'ils travaillent pour une existence nouvelle et améliorée en abandonnant tout ce que nous avons toujours connu dans le passé, accueillant un nouvel âge d'or de super-êtres.  Ils veulent devenir une espèce entièrement nouvelle, transcendant ce que nous sommes en tant qu'humains, en utilisant des technologies radicales de pointe et viser leurs objectifs.

 

"Abandonner tout ce que nous avons connu dans le passé" semble difficile tant que nous sommes sous la dépendance du karma.. "Transcender ce que nous sommes en tant qu'humains" demande au préalable de savoir ce qu'est réellement un être humain. Si on imagine qu'il n'est qu'un animal muni d'un cerveau, on oublie l'essentiel. Or il semble que les transhumanistes ne voient que cela, et qu'ils veulent créer un super-cerveau collectif. Il vaudrait mieux qu'ils s'attardent sur leurs objectifs réels ainsi que sur la nature de l'humain, et qu'ils s'interrogent sur ce qu'ils font, à savoir transcender vraiment l'humain ou augmenter seulement les capacités de l'outil humain. La voiture n'a pas transcendé la charrette, et l'avion n'a pas transcendé la voiture.    .

 

L'esprit de la ruche

Examinons les concepts de l'agenda transhumaniste : L'un des premiers concepts est l'esprit de la ruche, un genre de conscience collective où l'individualité est étouffée, à l'état de totale conformité.

 

L'une des premières élites du transhumanisme avec Julian Huxley était Anton Darwin, le petit fils de Charles Darwin qui a fondé la théorie de l'évolution. Voici l'une de ses citations concernant l'esprit de la ruche : " Il a déjà été démontré que l'utilisation artificielle d'hormones a des effets profonds sur le comportement des animaux, et il semble possible que les hormones, ou peut-être les drogues, pourraient avoir des effets similaires sur l'homme. Par exemple, ce pourrait être une drogue qui, sans autre effets néfastes, supprime l'urgence du désir sexuel, et ainsi reproduit dans l'humanité le statut de travailleur de la ruche. Ou alors il pourrait y avoir une autre drogue qui produit un état permanent de satisfaction du bénéficiaire - après tout l'alcool est déjà quelque chose comme ça, bien qu'il présente d'autres inconvénients et qu'il soit seulement temporaire dans ses effets.  Un dictateur se féliciterait certainement de l'obligation de l'administration d'un médicament de satisfaction à ses sujets.

Les fondateurs du transhumanisme avaient des vues élitistes sur ce que l'humanité devrait être. Ce concept de la ruche humaine a été historiquement  imaginée par la classe dirigeante de l'élite comme la société idéale. La   ? ultime scientifiquement conçue pour se conformer, obéir et servir les besoins de cette élite. Il y a un film de 1927 intitulé "Métropolis" qui dépeint à peu près ceci. Si vous l'avez vu, alors vous savez de quoi je parle. Les transhumanistes envisagent que cette esprit de ruche ne sera possible que lorsque tous les citoyens de la terre du monde entier pourront relier leur esprit entre eux via la technologie, créant ainsi une symbiose existentielle avec cette nouvelle super-intelligence issue de l'intelligence collective. Ils se réfèrent à cette super intelligence collective comme étant la singularité MURG ou murg, l'acronyme que les transhumanistes utilisent et qui signifie Mind Upload Research Group.  Ils estiment que l'esprit de recherche sur l'esprit de la ruche ou singularité sur lequel ils travaillent produira ses effets, produira ses fruits quand  il existera une technologie qui permettra aux humains d'imploder  leur esprit sur un dispositif de mémoire artificielle afin que l'intelligence combinée de tous nos esprits crée cette nouvelle super intelligence, c'est-à-dire la singularité ou l'esprit de ruche.

 

Un projet qui consiste à asservir la population est condamnable dès le départ. L'élite qui manigance aujourd'hui cette mesquinerie est le sommet de la finance et de la spéculation mais certainement pas l'élite de la conscience. Les exemples des communismes soviétique et chinois montrent qu'un tel projet, de même que tous les projets esclavagistes, ne peut durer dans le temps. Les transhumanistes étant plutôt des infra-conscients, ils devraient s'élever à la conscience humaine ordinaire et  effectuer un travail de purification qui leur permettrait de transcender leur malveillance et leur stupidité. 

Le culte du transhumanisme estime qu'au lieu de vénérer des dieux fictifs nous viendrions nous-mêmes des dieux. Ils pensent que le corps est faible mais que l'esprit et la ? peuvent être éternels grâce à al technologie. Ils vendent le transhumanisme aux masses en utilisant la guerre psychologique. La guerre psychologique est définie par le ministère américain de la défense comme le projet de l'utilisation de la propagande et d'autres actions psychologiques ayant pour principal but : influencer les opinions, les émotions, les attitudes et les comportements de manière à soutenir les objectifs. Le fait est que les médias de masse désensibilisent à leurs objectifs, et dans certains cas nous lavent le cerveau non seulement pour accepter le transhumanisme mais pour le désirer et l'aimer. Les films d'Hollywood, le shows TV, les clips musicaux et les jeux vidéos sont tous responsables de notre programmation dans ce sens. Par exemple des films comme Chappie, Transformers, et même Short circuit tentent de nous amener à nous accrocher essentiellement  à l'idée de la robot-conscience. Je ne suis pas religieux pour un sous, mais j'ai remarqué que Chappie s'efforce de faire des chrétiens l'ennemi, l'antagoniste principal du film est un chrétien qui croit  que les robots ne devraient pas avoir le contrôle de la justice ou d'autre chose de ce genre. Religion ou pas religion, il n'y a rien de bon ou de bénéfique dans la façon dont nous sommes systématiquement désensibilisés afin d'accepter un ensemble de mesures destructrices ou d'idées dangereuses, y compris celle du transhumanisme.  


Bonjour tout le monde, c'est ODD (TV). J'ai quelque chose de très intéressant aujourd'hui qui a retenu mon attention. Mes remerciements à ? et la chaîne YouTube. Je mettrai le lien de la vidéo dans la section descriptive. Il semblerait que le terme "I am" ait un vrai pouvoir et soit utilisé bien plus souvent qu'on ne peut l'imaginer. Une simple recherche du terme I am m'a renseigné sur beaucoup de choses dont un mouvement qui croit en son pouvoir de guérison. Vous êtes sans doute familier avec le logo "Invictus Games" qui comprend I AM en jaune, juste au centre. Difficile de ne pas le voir, mais on y reviendra.

 

La pop star Will I Am

Connaissez-vous la pop star : "Will I Am" . C'est ça qui m'a accroché car j'ai regardé son historique et découvert qu'il a reconnu être un futuriste, c'est-à-dire qu'il est à fond dans le développement de technologies futures, ce qui n'est pas forcément mauvais,  mais quand vous comprenez ce que I am veut en fait dire  cela change votre perspective assez rapidement. Donc qu'est-ce que I am signifie vraiment. J'ai demandé à  mon pote Nicholson 1968, et voilà ce qu'il avait à dire.Quand Dieu s'est révélé à Moïse  il l'a fait en tant que YHWH en majuscule ou Yahweh, ce qui se traduit mieux par "I am that I am". Voici le verset exact tiré de Exodus : " And God said to Moses 'I am that I am"", and he said " Thus you shall say to the children of Israël "I am has sent me to you." Et Dieu dit à Moïse "I am that I am", et il dit "ainsi tu diras aux enfants d'Israël I am m'a envoyé vers vous". Donc précisément là tout commence à prendre sens, et c'est de ça dont je veux vous parler, et merci à Nicholson sans l'aide de qui je serais encore en train de chercher. OK donc I Am veut dire Dieu. Il n'y a pas de doute là-dessus. Will I Am possède une société nommée I.am+  qui vend juste quelques produits hi-tech. L'un d'eux sont des headfones Bluetooth sans fil nommés buttons? et  il vend aussi une swartwatch appelée daier? Quand vous allez dans la partie "à propos", il est dit ceci :  Fondé par l'artiste de musique globale innovateur "Will I am", I.am+ est une société Hitech basée à Hollywood dont la mission de de concevoir des succès technologiques se propageant à travers toute la pop culture. Notre vison est de créer une communauté de créateurs et de codeurs et pensons que c'est d'abord par la musique et la technologie que nous pourrons marquer l'entrée d'une nouvelle ère percutante basée sur l'IA, l'intelligence artificielle bien sûr,  donc c'est une société pro transhumaniste, d'autant plus que H+ est l'abréviation pour transhumanisme et qu'il y a un magazine du nom de H+ entièrement dédié au transhumanisme.

 
 
Invictus Games.jpg
WestWorld

Le nouveau logo de Westworld ressemble beaucoup à celui de Will I Am. Ils font tous deux référence au transhumanisme. Westworld joue un rôle dans l'agenda transhumaniste... Revenons à I Am. "Invictus" est un poème de 1888 écrit par William Ernest Henley. Le prénom est William (Will I am). Voici les dernières lignes du poème : " I am le maître de mon destin. I am le capitaine de mon âme." Le véritable sens est de contourner Dieu et de tromper la mort. Les élites ont toujours essayé de trouver un moyen de prolonger la vie, et ils sont prêts d'y arriver. I am signifie ignorer la création divine et la transformer de manière à défier la mort, ce qui est anti-naturel. Nous sommes censés vivre et mourir, c'est aussi simple que cela. J'espère que vous comprenez l'histoire, et il y en a encore un peu plus.

 

La vie est le fruit du karma, c'est-à-dire des actes du passé. Quelle que soit la technologie utilisée, on ne peut se libérer de la chaîne de causalité karmique. Et aussi longtemps que l'on est soumis au karma, notre "incarnation" est destinée à disparaître pour être remplacée par une autre conforme au karma qui domine au moment de la mort. La solution pour se libérer de la mortalité n'est pas technologique mais spirituelle. Une fois libérés du karma, nous ne sommes plus condamnés à renaître dans le monde où nous entraîne notre karma, et si nous reprenons naissance c'est pour aider les autres à se libérer, comme l'ont fait les êtres éveillés depuis la nuit des temps.


Beyoncé et son album I am. (...) Présence des trois petits points. (...) Une pub la montre déguisée en Cyborg. Il y a aussi un show où elle est habillée comme l'androïde du film Métropolis de 1927 (...) Résumé du film (...) Ça me souffle que le transhumanisme soit déjà présent dans les années 20.  Et aujourd'hui on voit Beyoncé, ?, Janelle Monae, Christina Aguilera, Lady Gaga et beaucoup d'autres rendant hommage au film Metropolis, qu'ils en soient conscients ou pas. En parlant de Lady Gaga, elle a pris son nom d'une chanson des Queen de 1984 : Radio Ga Ga où le clip musical est complètement Métropolis.

Société HUMAI

I AM est beaucoup plus important que ce qu'on imagine. Intéressons-nous à une société nommée HUMAI. Cette boîte est focalisée sur la recherche d'un moyen de transférer la conscience humaine vers un ordinateur pour une vie éternelle. A l'envers HUMAI devient IAMUH. Une des personnes qui y travaille est Kate Aquino. Elle est présentée comme futuriste et on la voit  partout sur internet sous le pseudo de @MISSMETAVERSE vendant l'agenda transhumaniste. Son père se trouve être Mikael Aquino, prêtre satanique fondateur du temple de set (temple of set). Mais pas seulement, il était aussi lieutenant colonel dans l'armée américaine qui était parfaitement au courant. Voici un article de journal de Mikael Aquino avec le titre : "Un adorateur de Satan tient un poste militaire sensible et les huiles disent : pas de problème." Sur une autre photo, il est en compagnie du fondateur de l'église de Satan. (...)


L'agenda transhumaniste est 100% sataniste et luciférien. (...) Eux ils y croient et ils s'activent. Un jour, tout ce qui était naturel sera synthétique et sans âme.  Que vous croyez ou non en Dieu, eux ils y croient. Ils sont sciemment arcboutés sur la corruption totale de sa création. C'est en tous cas ce qu'ils pensent. (...) Cet agenda touche tout le monde et déracine la beauté naturelle de l'homme, de la femme et du monde dans lequel nous vivons.

 

 


 
 
A suivre550x130.jpg